Un certain nombre de boulangers et pâtissiers de Douarnenez et des environs auraient sans doute aimé s'attribuer la paternité du délicieux kouign amann mais, aucun n'a jamais osé le faire !

La tradition et les souvenirs familiaux de ses descendants attribuent son invention à Yves René Scordia, né le 5 juillet 1828 à Ploaré, marié le 16 juillet 1855 à Douarnenez, décédé le 11 octobre 1878 dans la Grand Rue (actuellement rue Voltaire). Boulanger de son état Place de la Croix, Yves René Scordia et son épouse Marie Anne Corentine Guéguen, ont eu cinq enfants dont, Ursule Gabrielle Scordia, née le 10 mars 1861, rue Jean-Bart à Douarnenez, mariée le 14 juillet 1879 à Douarnenez avec Hervé Rolland Crozon, qui eurent ensemble six enfants, dont Hervé Guillaume Crozon, né le 19 juin 1885, Place de la Croix à Douarnenez, marié le 21 avril 1914 à Paris à Marie Anne Le Mogne, parents de Gabrielle Crozon, épouse Le Gars et de Georges Crozon.
Qui a inventé le Kouign Amann ?
1/4